Jésus a dédié plus de 30 ans pour sa Mère… commentaire de St Jean Eudes

jean-eudes-amour-jesus-pour-marie-vitrail-nazareth
La vie à Nazareth, détail du vitrail de la paroisse de l'Assumption de Marie, à Pöchlarn, Autriche. Photo: Grubernst (Own work) [CC0], via Wikimedia Commons.

Saint Jean Eudes exalte ici l’amour ardent que coeur du Jésus entretenait pour le coeur de sa très digne Mère à Nazareth.

« Chose admirable ! Le divin Rédempteur est venu sur la terre pour sauver tous les hommes, et il ne leur a pourtant donné que trois ans et trois mois de sa vie pour leur prêcher et les instruire ; mais Il a employé plus de trente ans avec sa sainte Mère, pour la sanctifier toujours de plus en plus…

« Oh ! de quels feux et de quelles flammes célestes le divin Coeur de Jésus, fournaise d’amour très ardente, embrasait toujours de plus en plus le coeur virginal de sa très digne Mère… durant tout le temps qu’elle demeurait et vivait familièrement avec lui, comme une mère avec son enfant

« Le Coeur déifié du Fils unique de Marie était le principe de toutes les pieuses pensées et affections de sa bienheureuse Mère, de toutes les saintes paroles qu’elle disait, de toutes les bonnes actions qu’elle faisait, de toutes les vertus qu’elle pratiquait…

« Louanges éternelles, ô mon Jésus, en soient rendues à votre divin Coeur. »

Saint Jean Eudes, (1601-1680), fut le grand propagateur du culte aux Coeurs de Jésus et de Marie.


Le Coeur admirable de la Mère de Dieu (Paris, éd. de 1844), t. II, pp. 334 et 407.


Source : « Exercices Spirituels en l’honneur du Sacré Coeur pour chaque semaine de l’année » par Ch. G. Kanters.