Amour de Dieu et désir du Ciel selon Saint Jean Eudes

amour de dieu
Le Coeur de Jésus, le Coeur de Marie et saint Jean Eudes. Détail du vitrail de l'église Saint-Pierre de Dourdain (35). Maître-verrier: Lecomte et Colin, dernier quart du XIXème – Photo : GO69 (Own work), CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons.

Bref passage de « L’exercice de l’amour divin », un élan d’ amour de Dieu écrit par Saint Jean Eudes (1601-1680), le grand propagateur du culte au Sacré Cœur de Jésus et au saint Cœur de Marie avant même les apparitions à sainte Marguerite-Marie Alacoque.

Amour de Dieu et désir du ciel

« Je désire, ô mon Jésus, que toutes les puissances et perfections de votre divinité et humanité, tous vos états, mystères, qualités, vertus, pensées, paroles, actions et souffrances, toutes vos sacrées plaies, toutes les gouttes de votre précieux sang, tous les moments de votre éternité, s’il m’est permis de parler ainsi, et généralement toutes les choses qui ont été et sont en votre Corps et en votre Âme, en votre Divinité, soient autant de voix qui vous disent pour moi éternellement :

Je vous aime, ô très aimable Jésus, je vous aime, ô bonté infinie, je vous aime de tout mon cœur, de toute mon âme et de toutes mes forces, et je veux vous aimer toujours de plus en plus… (1)

« Bon Jésus, quand sera-ce qu’il n’y aura plus rien en moi qui m’empêche de vous aimer ? Hélas, je vois bien que ce ne sera point en la terre, mais seulement dans le ciel. O ciel que tu es désirable ! C’est en toi qu’on aime Jésus parfaitement, c’est en toi que l’amour de Jésus règne pleinement ; c’est en toi qu’on ne voit point de cœurs qui ne soient tout transformés en ce divin amour. O terre, ô monde, ô corps, prison obscure de mon âme, que tu es insupportable. Infortuné que je suis, qui me délivrera de ce corps de mort ! »


Source : Histoire de la Dévotion au Sacré Cœur, tome III, A. Hamon.
Note (1) Ces paroles sont tirées en partie de l’Evangile de saint Jean ch. XXI, V. 15 ; et en partie du Manuel de saint Augustin, ch. X