La consécration au Sacré Cœur

Détail du vitrail, La basilique de Montmartre de Paris est dédié au Cœur de Jésus, de l'église paroissiale catholique de Notre-Dame-de-Assomption à Auvers-sur-Oise, XIIe-XIIIe. Photo : GFreihalter (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons.

La Consécration est le premier hommage à rendre au Cœur de Jésus et la principale pratique de la dévotion envers le Sacré Cœur.

En quoi consiste-t-elle ? Se consacrer au Cœur de Jésus c’est reconnaître la divine royauté de ce Cœur sacré, accepter librement Son règne et lui faire l’offrande volontaire et absolue de tout ce que l’on est et de tout ce que l’on a.

Trois actes principaux constituent donc la consécration :

  • un acte de l’intelligence, par lequel on reconnaît les droits souverains du Cœur adorable de Jésus sur les individus, sur les familles et sur les sociétés ;
  • un acte de la volonté, par lequel on se soumet à l’empire auquel Notre Seigneur a droit comme Créateur, comme Homme-Dieu et comme Rédempteur ;
  • et un autre acte de la volonté par lequel on offre et dédie librement et absolument au Cœur de Jésus, en reconnaissance de Son amour et de Ses bienfaits, tout l’être et tous les biens qu’on a reçus de Lui, afin qu’Il puisse en disposer selon son bon plaisir.

Écho fidèle des désirs du Cœur de Jésus, les écrits de sainte Marguerite-Marie parlent souvent de la nécessité de se consacrer à Lui. Dans une de ses lettres à la Mère de Saumaise, elle écrit :

« Je vous dirai simplement qu’il me semble que si vous voulez être du nombre des amis de ce divin Cœur et faire une chose bien agréable à Dieu , il faut se consacrer à ce Sacré Cœur, si vous ne l’avez déjà fait. Voilà, ma bonne Mère, une chose qu’Il demande ».


Source : « Catéchisme de la Dévotion au Sacré Cœur de Jésus d’après la B. Marguerite-Marie », Pe Alfred Yenveux.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*