Il est urgent que vous participiez à la Croisade de Réparation envers le Sacré Cœur !

Le Cœur adorable du Sauveur souffre à cause des blasphèmes continuels qui sont proférés à son encontre, au Cœur Immaculé de Marie et contre l’Eglise.

A titre d’exemple, découvrez ce qui disent certains groupes de musique black metal qui ont été invités au festival Hellfest 2016, à Clisson (Loire-Atlantique).

La suite va vous choquer : le groupe Deicide (sic !) chante au milieu de son répertoire :

« your God, tu n’es rien et tu n’existeras jamais,
(…) c’est en Satan que croit mon âme, (…)
c’est notre temps pour supprimer le sauveur ».

Vous restez inquiet en sachant que nos jeunes sont ainsi exposés au satanisme de certaines bandes black metal.

Je vous invite donc à réitérer votre fidélité à notre Sauveur en vous joignant aujourd’hui même à la Croisade de Réparation !

De son côté, voici ce que le Sacré Cœur réserve à ceux qui cherchent à l’honorer, selon sainte Marguerite-Marie Alacoque :

« Ah ! qu’il fait bon [de] faire plaisir à ce divin Cœur, qui récompensera ces plaisirs par des biens éternels (…) Ce divin et adorable Cœur de notre Maître sera lui-même votre récompense ! »

Le Sacré Cœur attend vos prières réparatrices car les suppôts du démon ambitionnent l’instauration de l’anti-royaume du Christ !

Voici ce qui est dit dans une des chansons diaboliques du groupe Inquisition, invité lui-aussi au Hellfest 2016 :

« Tout au nom de Satan /
Le royaume du Christ va tomber /
Le monde d’en bas se lèvera /
Pour régner sur la lumière. »

Notre jeunesse est ainsi exposée à l’exaltation d’un monde ténébreux où règnent la haine et la violence…

…et ces invocations à Satan y sont comme un acte d’allégeance.

Or la contre-offensive à la percée infernale du blasphème se trouvera dans nos actes de réparation envers le Cœur du Christ.

Mais l’Enfer ne s’arrête pas à des paroles !

Lisez ce que la presse raconte de la montée des profanations dans les églises :

  • Le 4 avril 2016, à l’église d’Aubière (Puy-de-Dôme) : « Lundi soir, les responsables de la paroisse ont constaté que les trois tabernacles avaient été ouverts. Au sol, des hosties ont été éparpillées », rapporte lamontagne.fr du 5 avril.
  • Le 31 janvier 2016 l’église de Bruyères-le-Châtel (Essonne) est vandalisée et profanée, des hosties consacrées ont été emportées. Mgr Dubost, l’évêque d’Evry, a affirmé : « C’est une vraie attaque contre l’église catholique. C’est le symbole du sacré qui est touché. » (Le Parisien, 31/01/16)

Souvenez-vous de cette supplique du Sacré Cœur à sainte Marguerite-Marie :

« Je te demande : qu’on répare les indignités que mon Cœur reçoit sur les autels. »

Et devant l’obstination dans le péché et l’indifférence des hommes envers Son amour, la Divine Victime gémit :

« A quoi donc sert mon Sang ? »

Je vous invite à réciter cette prière de réparation dictée en 1916 par l’Ange de la Paix à Lucie, François et Jacinthe de Fatima.

« Très sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément et je Vous offre le très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles de la Terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé.

« Et par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs. »

Aux trois petits bergers de Fatima, l’Ange de la Paix a montré le précieux bénéfice d’un acte de réparation :

« Vous attirerez ainsi la paix sur votre patrie. »

Voilà ce à quoi je vous invite à faire aujourd’hui pour obtenir du Sacré Cœur la grâce de la re-christianisation et la paix dans notre société :

  1. des prières de réparation autant que vous le pourrez ;
  2. un acte décisif de réparation : augmenter le nombre des consolateurs du Cœur de Jésus.

Mais attention !

Les suppôts de Satan ne perdent pas de temps – eux – pour trouver toujours de nouveaux moyens pour blasphémer et profaner le Seigneur, surtout à travers le Saint-Sacrement.

Alors, s’il vous plaît, ne tardez pas à vous joindre à la Croisade de Réparation envers le Sacré Cœur !

Avec confiance dans l’omnipotence du Son Cœur, passons donc à l’action !

Pouvez-vous m’aider à développer cette croisade de manière que dans chaque recoin de la France profonde des prières ardentes de réparation s’élèvent jusqu’au Sacré Cœur ?

Demandez, en téléphonant au 0 810 310 025, une copie de cette prière de réparation imprimée sur une carte plastique. Elle est pratique à porter –  dans son portefeuille par exemple – parce que son format est celui d’une carte de crédit.

Ah ! si le Sacré Cœur pouvait recevoir de chaque foyer chrétien une consolation !

Si vous et moi réussissons à transformer cette Croisade de Réparation en une mobilisation nationale…

…notre pays aura fait un pas considérable pour reprendre son rang de fille ainée de l’Église.

Je vous assure que c’est une bénédiction d’aider à ce que le Sacré Cœur soit mieux consolé et aimé en France.

Réconfortez le Cœur du Christ en récitant la prière de réparation dictée par l’Ange de la Paix.

Mais surtout vous pouvez consoler durablement le Seigneur en participant à cette Croisade de réparation envers le Sacré Cœur afin que partout de nombreuses voix s’élèvent vers le Ciel.