Pourquoi Saint Antoine est-il souvent représenté avec l’Enfant Jésus sur ses bras ?

Saint Antoine - DR

Ferdinand naquit à Lisbonne le 15 août 1195. Par son père il appartenait à l’illustre maison de Bouillon et par sa mère à la famille de Tavera qui avait régné sur les Asturies. Cette pieuse mère avait mis son fils sous la protection de la Sainte Vierge et le berçait en lui chantant les strophes de l’hymne O gloriosa Domina !

Entré chez les Franciscains, il changea son prénom de Ferdinand pour celui d’Antoine. S’étant embarqué pour le Maroc afin d’évangéliser les infidèles, des vents contraires jetèrent son vaisseau sur les côtes de la Sicile. Il se rendit ensuite à Assise et en 1224, sur l’ordre de saint François, il vient en France pour fonder des maisons de son ordre et combattre l’hérésie des Albigeois.

Il visite Montpellier, Toulouse, Arles, le Puy, Limoges, Bourges… Dans le Limousin, le seigneur de Châteauneuf lui offre l’hospitalité et, pendant la nuit, passant devant la chambre occupée par le saint, il est frappé par la vive clarté qui s’en échappe. Poussé par la curiosité, il regarde à travers les fissures de la porte et aperçoit Antoine transfiguré tenant dans ses bras l’Enfant Jésus dont le visage resplendit de lumière et qui le comble de caresses.

Il séjourne aussi en Provence. Un jour, traversant un village avec un de ses frères, ils entrent chez une femme qui les accueille avec joie et leur offre des fruits et du vin. Dans sa précipitation pour servir ses hôtes, elle oublie de fermer son tonneau et quand elle redescend elle voit, avec désolation, que tout le vin est répandu sur le sol. Saint Antoine, compatissant à cette déconvenue, joint les mains et adresse une prière à Marie, puis il engage l’hôtesse à retourner dans sa cave. Elle obéit et trouve le tonneau, vide il y a un instant, rempli à nouveau.


Textes extraits du Missel de St Antoine de Padoue, Établissements Brepols, Belgique.