Pour l’ancien évêque de Poitiers, Jésus-Christ veut que son règne soit proclamé

D’après le célèbre Cardinal Louis-Edouard Pie (1815-1880), Jésus-Christ veut que Son règne soit proclamé par tous les fidèles. Prêchant à Nantes le 8 novembre 1859, l’ancien évêque de Poitiers exposa ainsi sa thèse magnifique sur le Royaume du Christ :

« Jésus-Christ est roi ; il n’est pas un des prophètes, pas un des évangélistes et des apôtres qui ne Lui assure Sa qualité et Ses attributions de roi. Jésus est encore au berceau, et déjà les Mages demandent : Où est né le roi des Juifs ? Jésus est à la veille de mourir ; Pilate l’interroge : Vous êtes donc roi ? – Vous l’avez dit, répond Jésus. Et cette réponse est faite avec un tel accent d’autorité que Pilate, nonobstant toutes les représentations des Juifs, consacre la royauté de Jésus par une écriture publique et une affiche solennelle ».

Et faisant siennes les paroles de Bossuet, Mgr Pie continue :

« Écrivez donc, écrivez, ô Pilate, les paroles que Dieu vous dicte et dont vous n’entendez pas le mystère. Quoi que l’on puisse alléguer et représenter, gardez-vous de changer ce qui est déjà écrit dans le ciel. Que vos ordres soient irrévocables, parce qu’ils sont en exécution d’un arrêt immuable du Tout-puissant. Que  la royauté de Jésus-Christ soit promulguée en la langue hébraïque, qui est la langue du peuple de Dieu, et en la langue grecque, qui est la langue des docteurs et des philosophes, et en la langue romaine qui est la langue de l’empire et du monde, la langue des conquérants et des politiques. Approchez, maintenant, ô Juifs, héritiers des promesses ; et vous, ô Grecs, inventeurs des arts ; et vous, Romains, maîtres de la terre ; venez lire cet admirable écriteau ; fléchissez les genoux devant votre Roi ».

Parmi d’autres preuves scripturaires de la royauté de Jésus-Christ, arrêtons-nous sur les derniers mots qu’Il avait adressés à Ses apôtres avant de remonter au ciel : « “Toute puissance M’a été donnée au ciel et sur la terre. Allez donc et enseignez toutes les nations.” Remarquez, mes frères, souligne Mgr Pie, Jésus-Christ ne dit pas tous les hommes, tous les individus, toutes les familles, mais toutes les nations. … Sans doute, la mission qu’Il leur confère comprend tout cela, mais elle comprend plus que cela, elle a un caractère public, social, car Jésus-Christ est le roi des peuples et des nations. Et comme Dieu envoyait les anciens prophètes vers les nations et vers leurs chefs pour leur reprocher leurs apostasies et leurs crimes, ainsi le Christ envoie Ses apôtres et Son sacerdoce vers les peuples, vers les empires, vers les souverains et les législateurs pour enseigner à tous Sa doctrine et Sa loi ».


Source : « La royauté sociale de N. S. Jésus-Christ d’après le Cardinal Pie », p. Théotime de Saint Just